Les pathologies osseuses et métaboliques phosphocalcique sont souvent délaissées par les internes, peut-être du fait d'une méconnaissance de ces pathologiques au cours des études de médecine... ? Les maladies osseuses, au premier rang desquelles l'ostéoporose, sont pourtant très fréquentes et les régulations métaboliques phosphocalciques relativement simples à comprendre ! Au surplus, ces maladies disposent maintenant de traitements très efficaces et il s'agit d'un domaine où la recherche est importante et particulièrement bien représentée à travers les services de rhumatologie de l'APHP, notamment à Cochin et à Lariboisière. Tous les atouts sont donc réunis pour attirer les jeunes rhumatologues, futurs cliniciens ou enseignants chercheurs, pour les former dans ces domaines importants de la rhumatologie et redresser l'image d'une pathologie très attractive.
Continuer la lecture  |  Réagissez