La BPCO a bénéficié de nouvelles avancées depuis. Ces dernières comprennent une nouvelle approche des différents stades de sévérité qui repose essentiellement sur les données d'une vaste étude "ECILPSE" qui a montré que les exacerbations fréquentes étaient associées à un déclin plus rapide du VEMS. Ainsi, la dernière version de GOLD (global initiative for obstructive lung disease 2011) met l'accent sur la nécessité de modifier la classification des BPCO en prenant en compte les exacerbations, le chiffre de VEMS n'étant pas suffisamment pertinent pour caractériser la sévérité de la maladie.
Continuer la lecture  |  Réagissez