Maladie auto-immune non spécifique d'organe, le lupus systémique (LS) est caractérisé par l'association de manifestations cliniques protéiformes à la présence quasi-constante d'anticorps dirigés contre certains antigènes du noyau cellulaire. Le traitement du LS associe des mesures physiques (photoprotection), l'éviction du tabac, à des traitements topiques ou systémiques : antipaludéens de synthèse, corticoïdes, immunosuppresseurs conventionnels et/ou biothérapies. La meilleure compréhension de la physipathologie du lupus permet d'envisager de nouvelles stratégies thérapeutiques.
Continuer la lecture  |  Réagissez