Depuis les années 1970, l'incidence du cancer du rein (RCC) est en augmentation aussi bien en France, en Europe qu'en Amérique du nord. Le traitement chirurgical reste le traitement de choix des cancers localisés. Cette prise en charge a vu émerger la néphrectomie partielle (NP) qui a pour objectifs la préservation néphrotique d'une part et la réduction de la morbi-mortalité cardiovasculaire inhérente à la néphrectomie totale (NT) d'autre part.
Continuer la lecture  |  Réagissez