Les infections urinaires (IU) sont un problème fréquent dans la sclérose en plaques (SEP). La prévalence des IU dans la SEP varie entre 13% et 80% selon les cohortes étudiées [1]. Cette variation de chiffres de prévalence peut également être expliquée par l'absence de consensus dans la définition de l'IU dans les études ainsi que dans les critères de diagnostic d'une IU chez les patients ayant une maladie neurologique et en particulier une SEP [1].
Continuer la lecture  |  Réagissez