La pneumologie est une spécialité médicale d'une exceptionnelle richesse. Richesse par sa diversité : les maladies respiratoires couvrent des domaines aussi variés que l'infectiologie, la cancérologie, les maladies allergiques, les maladies inflammatoires et immunologiques, les maladies vasculaires, les maladies thrombo-emboliques, les maladies environnementales, les affections de la plèvre, les troubles respiratoires du sommeil, sans compter les effets pulmonaires des affections neuro-musculaires et cardiaques,... Richesse par son impact sur la santé publique : la mortalité et la morbidité provoquées par les maladies respiratoires sont non seulement considérables mais également en forte croissance, tant dans le monde que dans notre pays. L'OMS a prédit que sur les 10 principales causes de mortalité en 2020, 4 seront des maladies respiratoires : BPCO, pneumopathies, cancer du poumon et tuberculose. Richesse par la pratique médicale tant les gestes techniques dans cette spécialité sont nombreux : endoscopie et mesures des volumes et débits respiratoires bien sûr, mais également exploration de l'exercice, échographie, ponctions et biopsies de la plèvre, drainage pleural, cathétérisme droit, techniques de nébulisation, techniques de ventilation invasive ou non invasive,... Richesse par la pratique professionnelle car les conditions d'exercice de la pneumologie sont très variées : la pneumologie peut être pratiquée aussi bien dans un cabinet libéral, dans une clinique privée, dans un hôpital public ou souvent dans plusieurs de ces modes. Richesse enfin par l'innovation médicale, car la pneumologie est une spécialité médicale où la recherche évolue très rapidement ouvrant d'une part des perspectives de carrière à ceux que la recherche intéresse, mais également faisant évoluer perpétuellement la prise en charge médicale.
Continuer la lecture  |  Réagissez