En France, la médecine interne est la spécialité des démarches diagnostiques difficiles et de la prise en charge des adultes souffrant de polypathologies ou de pathologies touchant plusieurs organes. C'est une médecine globale prenant en charge le malade comme un tout. C'est une médecine de recours, les malades étant adressés par des médecins généralistes ou spécialistes pour des motifs variés. Au carrefour des spécialités d'organe, l'interniste possède les aptitudes nécessaires pour établir une synthèse dans les situations complexes et pour mettre en place des stratégies diagnostiques ou thérapeutiques hiérarchisées. Le fractionnement de certaines spécialités en « sur-spécialités » de plus en plus étroites, fruit du progrès médical et technique et indispensable au soin de certains patients, nécessite un recours de plus en plus important à des médecins formés à la synthèse comme le sont les internistes.
Continuer la lecture  |  Réagissez