Ophtalmologie

Dpistage des anomalies visuelles du nouveau-n et du jeune enfant

Il est important de diagnostiquer le plus tt possible tous les troubles rfractifs pouvant perturber le dveloppement de la fonction visuelle et entraner la survenue d'une amblyopie. Il est clairement dmontr que la prise en charge prcoce des situations potentiellement amblyognes permet de limiter au minimum leur retentissement. De mme, la rducation d'une amblyopie dj installe est d'autant plus rapide et de bon pronostic que l'enfant est plus jeune. Plusieurs rapports ou travaux ont rappel que le dpistage des anomalies visuelles des jeunes enfants constitue un problme de sant publiqur qui justifie de raliser un examen ophtalmologique systmatique avant l'entre en maternelle.
Continuer la lecture  |  Réagissez

Dpistage du glaucome chronique angle ouvert

Le glaucome est une pathologie chronique asymptomatique silencieuse et ccitante qui ne retentit pas sur l'acuit visuelle son dbut. Dans le monde, la prvalence globale du glaucome est actuellement de 67 millions de patients, dont 6,7 millions atteints de ccit bilatrale. Le traitement du glaucome chronique angle ouvert permet en abaissant la pression intra oculaire (PIO) de freiner la dgradation du nerf optique et du champ visuel et donc d'viter la ccit. C'est dire l'intrt de la recherche de tests de dpistage de haute sensibilit et spcifiques qui permettraient le diagnostic prcoce du glaucome chronique angle ouvert. Un dpistage idal doit identifier le maximum de sujets atteints (sensibilit) et liminer les sujets qui n'ont pas la maladie (spcificit). Plusieurs moyens peuvent tre envisags pour dpister le glaucome angle ouvert : la mesure de la PIO , les tests psychophysiques, et l'analyse du nerf optique.
Continuer la lecture  |  Réagissez

Evolution et rvolutions en ophtalmologie

Si particulire, trop particulire, l'Ophtalmologie a t longtemps tenue en marge des autres domaines de la mdecine, avec la rputation injuste d'une spcialit mineure et se trouve encore bien souvent trop mconnue des dcideurs. Frquemment sous-dote en moyens et en postes, l'Universit et dans les Hpitaux, l'Ophtalmologie a quand mme progressivement gagn en notorit et en efficacit. Elle a pu s'appuyer sur ses spectaculaires progrs durant le dernier demi-sicle, qui expliquent pour une part l'attrait prioritaire qu'elle exerce aujourd'hui sur les tudiants en mdecine et sur les Internes, l'heure de leur choix.
Continuer la lecture  |  Réagissez

Imagerie de la DMLA

Depuis la dcouverte de l'Ophtalmoscope par Helmoltz en 1849, il est devenu possible d'examiner le fond d'oeil et d'en effectuer des reproductions, d'abord par des dessins d'une remarquable prcision, puis au fur et mesure, par diffrents procds de photographie et d'imageries, de plus en plus complexes et efficaces.
Continuer la lecture  |  Réagissez

La rtinopathie diabtique

La rtinopathie diabtique (RD) est une des causes majeures de dficience visuelle. On estime qu'environ 30 % des diabtiques sont porteurs d'une rtinopathie, soit environ un million de patients en France. La RD est principalement une pathologie de la micro vascularisation rtinienne. Mais, des observations cliniques et exprimentales rcentes suggrent qu'une atteinte des cellules gliales ou neuronales de la rtine pourrait prcder l'atteinte microvasculaire.
Continuer la lecture  |  Réagissez

Les explorations fonctionnelles en ophtalmologie

Les explorations fonctionnelles restent incontournables dans les pathologies rtiniennes hrditaires, toxiques ou dans les baisses d'acuit visuelle fond d'oeil normal bien que l'imagerie par cohrence optique a en parallle permis de dceler les atteintes paucicliniques de la macula et du nerf optique. Nous soulignons ici l'intrt de la vision des couleurs, du champ visuel et de l'lectrophysiologie (lectrortinogramme et potentiels voqus visuels) dans la dmarche diagnostique d'une baisse d'acuit visuelle fond d'oeil normal ou peu altr.
Continuer la lecture  |  Réagissez

Nouvelles approches dans la chirurgie de la rfraction

La chirurgie de la rfraction est une chirurgie de rparation anatomique et optique des anomalies de la focalisation des images sur la rtine. Elle adapte le pouvoir dioptrique de l'oeil en modifiant la courbure antrieure de la corne ou en introduisant un implant rfractif et apporte ainsi des solutions de correction pour tous les types d'amtropies. L'objectif est de supprimer ou de rduire durablement la dpendance aux lunettes ou lentilles de contact des myopes, astigmates, hypermtropes et presbytes. L'incidence des amtropies est extrmement leve. Selon les rgions du monde la myopie touche entre 20 et 70 % de la population, l'hypermtropie au moins 30 % et l'astigmatisme souvent associ, environ 80 %. Cent pour cent de la population ge de plus de 45 ans est presbyte. Les indications chirurgicales potentielles sont considrables.
Continuer la lecture  |  Réagissez

Place du laser dans le traitement moderne de la cataracte

La chirurgie de la cataracte est en plein essor du fait du vieillissement de la population qui souhaite rester active le plus longtemps possible mais aussi des progrs incessants de la technique chirurgicale et de la qualit des optiques et du matriau des implants. En 2012 plus de 700 000 cataractes ont t ralises en France et cette intervention reste celle la plus pratique dans le monde.
Continuer la lecture  |  Réagissez