123
128
127

Articles N° 90

Fibrose pulmonaire idiopathique

La fibrose pulmonaire idiopathique (FPI) est la plus fréquente des pneumopathies interstitielles diffuses (PID) idiopathiques chroniques de l'adulte. Maladie fibroproliférative irréversible de cause inconnue, limitée aux poumons, elle survient en général après 60 ans avec une prédominance masculine. C'est une maladie rare dont la prévalence évaluée aux USA est de 14-28/100 000 avec une incidence estimée en France de 7 à 9/100 000 nouveaux cas par an.

Soins de Support Oncologiques

Une patiente de 38 ans est adressée pour un carcinome canalaire infiltrant multifocal du sein gauche 3 ganglions en rupture capsulaire sur 8 au curage, SBR3 Ki67 34%, RH+, HER2+++ sans lésion métastatique à distance. Institutrice au passé addictif, elle est divorcée avec deux enfants de 10 et 8 ans dont elle a la garde. Elle a consulté son médecin traitant en raison de la perception d'une masse axillaire avec une perte de poids de 5 kilogrammes en 6 mois. Dans ce contexte d'amaigrissement et d'asthénie, elle est en arrêt de travail prolongé pour motif anxio-dépressif.

Les cancers du sein RH+ HER2-

75 % des cancers du sein sont des tumeurs classées RH+ HER2-. Une tumeur est considérée hormono-sensible si le niveau d'expression des récepteurs aux oestrogènes est supérieur ou égal à 10 %. L'étude génomique de ces tumeurs a permis de les classer en tumeurs luminale A (avec une faible prolifération et un haut niveau d'expression des RP) et tumeurs luminales B (avec une prolifération élevée et un faible niveau d'expression des RP).

Facteurs pronostiques et biologiques des cancers du sein

La définition du pronostic des cancers du sein repose essentiellement sur des paramètres anatomiques et cliniques. Au cours des 15 dernières années, de nombreuses formes histologiques et moléculaires de cancers du sein ont été identifiées. Les signatures transcriptomiques commercialisées peuvent dans certaines situations anatomo-cliniques aider à préciser le pronostic et ceci dans un but de désescalade thérapeutique. Dans leur 8eme édition, les classifications TNM américaine (AJCC) et internationale (UICC) invitent à intégrer les données biologiques aux données anatomiques pour préciser le stade.

Préface du dossier Cancer du sein

Le Cancer du sein avec plus de 50 000 nouveaux cas par an et une augmentation constante de son incidence est de loin la tumeur féminine la plus fréquente. Le diagnostic précoce est essentiel pour améliorer le pronostic des patientes.